Économie ?

La liquefaction des actifs, est à l’oeuvre depuis de nombreuses années.
Et c’est par un support linguistique orienté vers les objectifs et non par le chemin parcourus que cet «état» aborde sa construction.
Le fait de transformer en données tout ce qui nous entoure favorise de rendre liquide le monde.
Comme si cela contribuait à le rendre moind réel. Moins contraignant.
La littérature à pût en son temps peut-être démarrer ce processus mais il y a eu tellement d’apports de structures que finalement nous nous sommes emparé de ce concept, et la vie s’est engouffrée dedans pour la remplir.


L’espace numérique est aujourd’hui tellement vaste … on voudrait avoir peut-être pris le temps d’analyser et comprendre ce que nous pourrions y faire, et ce temps a exister, mais rattrapé par des intérêts tout particuliers, les seules échafaudages qui existent actuellement sont à la solde de quelques puissants qui ont capitalisés un nombre très important d’outils pour investir ce territoire, comme lors de chaque conquête…
On aurait pourtant tout intérêt à coloniser et revendiquer des parcelles sur-immenses… n’ayons pas peur des superlatifs…
pour y implanter les graines des structures qui nous ressemble.
Nous devrions rester maître de nos outils et non qu’ils nous dominent, car sinon nous serions nous-mêmes des actifs capable de nous liquefier a notre tour à l’intérieur d’un territoire qui par la même occasion est de la même nature de constitutifs primaires que nous mêmes… l’esprit

Il y a la matière, son agencement, ses lois.
Mais il serait dommage que nous ne soyons que les témoins qui prendrions possession des informations géométriques de ces espaces sans pouvoir y apposer un fléchage, selon les mesures qui nous semblent les plus adaptées, en somme les politiques les plus favorables à représenter le monde tel qu’il nous semble et dans lequel règne un équilibre.

Car le monde est un équilibre, entre chaque choses, sa vocation est de toujours revenir à l’équilibre. Et les lois qui le régissent semblent même inviolables. Certains mécanismes sont à l’oeuvre pour guetter aux infractions. Par exemple, c’est ainsi que le vide se rempli. Je vous invite à penser de même sur des contextes plus intelligents

L’équilibre est présent mais il n’est pas certain, car sinon il ne se passerait plus rien. L’équilibre ne dur jamais longtemps, voir c’est une idéalisation … et pourtant l’immobilité de certaines partie du monde sont observables et nourrissent bien des concepts … comme l’éternité ou l’infini.
Mais les structures sont constamment remises en question, assez régulièrement du moins pour continuer à refléter ce que le monde nous apprend de lui-même.
Ses mouvements, ses interactions, ses causes et conséquences… voilà ce que nous avons usage d’observer… comme je trouve agréable de nous dire à nouveau que nous sommes l’univers qui se regarde.

Et pourtant nous ne faisons pas que le regarder, nous lui donnons du sens. Les structures que nous proposons ne sont pas une fin, elles sont l’expression de notre compréhension du monde. Aujourd’hui nous sommes face à un plaie béante et purulante qui ne s’arrête pas de suinter. Nous avons mal et nous sommes incapable de résoudre le problème… incapable de cicatriser. Avons nous tout essayé? Sommes nous rendons au point d’être submergés, emportés … Le niveau de définition est-il si important pour que nous soyons à ce point sérieux et honnêtes, entretenant les principes érigés depuis si longtemps … qu’il n’existe aucune alternative? Sommes nous si sûr de détenir la vérité et les axiomes qui l’accompagnerai? Les lois de notre monde sont-elles si vraisemblables qu’elles nous conduisent à dissoudre le monde dans une immense danse de vecteurs, de matrices, de facteurs, de groupes… sans que jamais le libre arbitre y trouve son goût

Bien sûr, que le libre arbitre y a fait son trou, là aussi et c’est ce qui nous coûte probablement aujourd’hui une dette écologique incommensurable. Mais c’est peut-être bien aussi la preuve que nous pouvons également y faire quelque chose

To be continued…

4 réponses sur “Économie ?”

  1. Ping : viagra generic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *